Vous êtes ici : Actualités > Actualités CMB

ACCEPTATION DES DIFFICULTES LIEES AU CONFINEMENT

Acceptation et difficultés liées au confinement

 

Selon l’astronaute, Jean-François CLERVOY, le confinement est accepté, car on le sait nécessaire. Et c’est le cas actuellement : il faut le voir comme une solution, pas comme un problème. Il permet de réfléchir à :

-                     Comprendre pourquoi on est confiné, c’est-à-dire avoir conscience de « ce que le confinement va amener comme solution »,

-                     S’organiser dans l’espace et dans le temps : télétravail ou activités de loisir, exercices physiques, courses de première nécessité,

-                     S’informer : « C’est très important de savoir en permanence comment évoluent les choses », estime l’astronaute, mais il ne faut pas que le temps d’information empiète sur le  temps d’activités ou qu’il devienne anxiogène.

 

Dans les moments de doutes et d’inquiétudes, Jean-François CLERVOY, conseille de toujours penser à la solution.

Se dire : « Je suis confiné pour éviter d’être malade », risque d’être insuffisant, mais penser à la finalité pour se dire : « Je suis confiné pour aider la société à sortir de cette crise sanitaire mondiale et pour faire disparaitre le coronavirus ».

 

Penser au but ultime et se l’approprier.

 

Il peut être normal d’avoir des tensions : les exprimer à son entourage ou tenter de changer d’activité, pour penser à autre chose.

N’hésitez pas à contacter la cellule de soutien et d’appui psychosocial, créée au CMB, et animée par des médecins du travail, psychologues du travail et assistantes sociales.

 

C’est un lieu d’échanges individuels (cellule d’écoute, d’expression, de gestion de situations anxiogènes), de conseils, d’outils pratiques en matière sociale et psychosociale et de ressources (nombreux numéros utiles).

 

 

Contact par mail covid-psychosocial@cmb.asso.fr en précisant vos coordonnées et l’objet de votre demande, afin qu’un membre de l’équipe vous contacte.